Ultra Rêve

Ultra Rêve

Eros et Thanatos

De quoi ça parle ?

Un programme constitué de 3 courts-métrages qui vont vous faire rêver sans dormir. Ce qui est assez exceptionnel, vous en conviendrez. 1- AFTER SCHOOL KNIFE FIGHT de Caroline Poggi et Jonathan Vinel. Laëtitia, Roca, Nico et Naël se retrouvent au terrain vague pour leur ultime répétition. Leur groupe n’existera bientôt plus car Laëtitia va partir loin pour ses études. C’est l’histoire de ces jeunes adultes qui n’ont pas envie de se dire au revoir. 2 – LES ÎLES de Yann Gonzalez. Des personnages traversent un dédale érotique et amoureux avec le désir pour seul guide. 3 – ULTRA PULPE de Bertrand Mandico. Station balnéaire abandonnée? Fin de tournage d’un fil fantastique sur le fin d’un monde. Deux femmes, membres de l’équipe de cinéma, l’une actrice, l’autre réalisatrice, Apocalypse et Joy, sont sur le point de mettre fin à leur relation amoureuse.

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

(...) L’érotisme magnifié se poursuit dans Ultra Pulpe, le dernier court-métrage de la sélection, sans doute le plus fou, dont il est difficile de parler tant sa singularité ne répond qu’à une perception la plus personnelle du désir… On y distingue deux amantes sur le déclin, Apocalypse et Joy, l’une actrice, l’autre réalisatrice, auteure d’un film fantastique de fin du monde. Un mélange de rites étranges, de folies de cinéma (décors extravagants, pellicule sans fin) dont on ne sait déterminer les contours (où est le studio ? où est le réel ?). On y retrouve Vimala Pons, Lola Creton et Pauline Lorillard, échappées des Garçons Sauvages pour s’habiller de leur plus grande sensualité, prises au piège des excès de la réalisatrice-sorcière, telles des Barbarella prisonnières de l’Excessive Machine.

Lire la critique complète de S.D. sur Chacun cherche son film

Recommandé par rating.site.name

Nous sommes très fiers cette année d'être le partenaire du festival du film de fesses (Plus d'infos ici: www.lefff.fr), un événement unique en son genre dédié à l'érotisme, à la célébration du corps et des sens. Parce que le cinéma ne doit pas être enfermé dans des genres et parce que le sexe n'est pas forcément vulgaire...Ce titre fait partie de la sélection que nous avons imaginée ensemble pour réchauffer vos organes et enflammer vos coeurs.

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Trois films de plateaux donc (musique, théâtre et cinéma) dans lesquels la question de la mise en scène est centrale. Trois films dont la puissance esthétique ne devrait pas faire oublier la beauté de l’écriture et le travail sonore. Trois films, aussi et surtout, qui font joyeusement la guerre à un certain naturalisme du cinéma français. Les voir ainsi, d’affilée, dans un même programme, constitue indéniablement une réjouissance estivale qui ne demande qu’à se prolonger.

Lire la critique complète de Morgan Pokée sur Critikat

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} L’assemblage de trois courts-métrages dans Ultra Rêve se présente comme un menu en forme de crescendo alléchant. En entrée : After School Knife Fight du duo Caroline Poggi/Jonathan Vinel (dont le premier long-métrage, Jessica Forever, ne devrait pas tarder à sortir), où des lycéens, membres d’un groupe de rock, se retrouvent pour une dernière répétition avant leurs départs respectifs. En guise de plat principal : Les Îles de Yann Gonzalez, tourné avant Un Couteau dans le cœur et qui s’inscrit dans le même registre du porno-chic romantique. De jeunes gens se laissent guider par leurs nombreux désirs et pénètrent dans des lieux reliés entre eux : un parc dans la nuit, une chambre éclairée par la lune, une scène de théâtre érotique. Enfin, au dessert, la cerise sur le gâteau : Ultra Pulpe, le nouveau court-métrage événement de Bertrand Mandico après Les Garçons sauvages.{...}

Lire la critique complète de Corentin Lê sur Cineseries

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Cette concentration d’affect et de liberté en trois courts moments rassemblés a quelque chose de profondément vivifiant et fait croire pour de bon à l’avènement d’un mouvement sublimant la marge dans le cinéma français. Le risque de cela c’est bien sûr celui du « mode », du « chic », de la pose. Les auteurs l’évitent par leur sincérité et par un goût immodéré de l’artisanat. Les films ont tous en commun un côté bricolé, frondeur (Les îles par exemple s’est fait sans l’aval du CNC dans un pur désir de cinéma d’urgence) qui cherche à faire du manque de moyen un formidable outil de créativité. Devant cela, qu’on soit un spectateur habitué ou indifférent aux courts-métrages ne change rien, car ce qui prime c’est un plaisir du vertige, décuplé par l’expérience du visionnage du programme.{...}

Lire la critique complète de Pierre-Jean Delvolvé sur Fais pas genre !

Voir le film

WTF ?

  • Film français
  • Genre : Onirisme hédoniste.
  • Réalisé par : Yann Gonzales, Bertrand Mandico, Caroline Poggi, Jonathan Vinel
  • Avec : Lola Créton, Vimala Pons, Pauline Lorillard, Elina Löwensohn, Marylou Mayniel
  • Durée : 1h22
  • Film en VOST

#crise d'ados

#petit cochon

#monstres&cie

#au-delà du réel

#french connection

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Les rêves éveillés
  • + Les psychés colorées
  • + La transgression
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Le Rococo et ses frères
  • + David Cronenberg
  • + Les parti pris

Avertissements

ViolenceSexDrug

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)