Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra
placeholder

Manu, l'homme qui ne voulait pas lâcher sa caméra

Strip-Tease intégrale

placeholder

De quoi ça parle ?

Le jour où Manu Bonmariage, cinéaste du "réel", a décidé d'appeler sa deuxième fille par le même prénom que lui, Emmanuelle, était-ce pour la postérité ? Et le jour où ce même Manu cinéaste lègue une caméra à cette même fille, celle-ci devient-elle alors dépositaire d'une histoire, d'un trajet ? Manu Bonmariage, qui n’a eu de cesse de déshabiller la société, dans le magazine Strip Tease notamment, se retrouve aujourd'hui à 75 ans, lui-même nu, face à ses doutes, ses films et sa fille Emmanuelle, qui décide de tourner la caméra vers lui.

Ce qu'on en pense sur Outbuster

Touchant, drôle et tellement Belge dans l'âme ; un documentaire qui ravira les fans de l'émission Strip-Tease et qui nous plonge dans une relation entre un père un peu borné (mais passionnant) et sa fille qui tente de peindre son portrait à sa manière.

Ce qu'on en pense sur Paris Match

« C’est un film sur les vieux cons ! » Le ton est donné, et à côté de cette phrase qui cogne l’air, il y a Manu Bonmariage. L’œil de la RTBF – qu’il a unique depuis ses six ans – avant d’en être l’un de ses visages, forcément, après de longues années de service derrière les caméras de l’émission « Strip-Tease ». Un monument, mais du genre branlant, mal vissé, toujours prêt à prendre la tangente. De Saigon à Bilbao, de Charleroi à Yaoundé, il a filmé un cinéma presque trop réel pour les critiques, fameusement belge pour les amateurs du Beurre dans les tartines ou des Amants des Assises, ses documentaires.

Lire la critique complète de Elisabeth Debourse sur Paris Match

Ce qu'on en pense sur Focus Vif

Autant et même plus qu'un documentaire (très) réussi, Manu est un acte d'amour. Celui d'une fille pour son père cinéaste, une fille qui plonge dans la mémoire des films de Manu Bonmariage et qui le suit avec sa caméra jamais complaisante, d'un regard juste où l'affection ne devient jamais afféterie. Celui qui a tant filmé les autres est filmé lui-même, en images émouvantes dont le dialogue avec des archives intelligemment montées offre un grand moment de bonheur. De mélancolie aussi, car le temps n'a pas suspendu son vol et qu'il vole au souvenir de précieux moments vécus. Le portrait qui naît de ce puzzle cinématographique, et plus encore humain, rend justice à celui qui a donné au cinéma du réel une de ses plus fortes expressions. Manu est un film incarné, comme sont incarnés ceux de son protagoniste. Certaines oeuvres, très peu en fait, sont plus qu'utiles. Elles sont nécessaires. Indispensables même. Celle-ci en fait partie.

Lire la critique complète de Louis Danvers sur Focus Vif

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Film Belge
  • Genre : Docu miroir
  • Réalisé par : Emmanuelle Bonmariage
  • Avec : Manu Bonmariage
  • Durée : 1h32
  • Film en VOST

#punks not dead

#au-delà du réel

#docs en stock

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + L'accent Belge
  • + Le cinéma direct
  • + Strip-Tease
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Le genre documentaire
  • + Les relations père-fille
  • + L'arsenic

Avertissements

Tout public

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)