J'espère que tu crèveras la prochaine fois
placeholder

J'espère que tu crèveras la prochaine fois

L'arrache cœur

placeholder

What is it about ?

Eszter, 16 ans, est secrètement amoureuse de son professeur d’anglais. Un jour, celui-ci annonce son départ pour l’étranger, et Eszter reçoit un curieux mail de sa part…

Ce qu'on en pense sur Les Gloutons du Cinéma

Débutant comme ce qui semblerait être une banale histoire d'amour entre un professeur et son élève (avec tout de même ce petit côté malsain au vu de la situation), J'espère que tu crèveras la prochaine fois va prendre un virage inattendu et développer sa thématique sombre faisant contraste avec l'aspect lumineux émanant de l'environnement de l'héroïne et de sa naïveté attendrissante. Sobre et réaliste dans son traitement, le film nous dépeint avec justesse cette période de ''l'âge ingrat'' dans ce qu'elle peut avoir de plus touchante dans sa candeur et sa maladresse, mais aussi de plus cruelle dans sa méchanceté et son immaturité à l'ère d'internet et du cyberharcèlement.

Lire la critique complète de Dahlia et Georgie sur Les Gloutons du Cinéma

Ce qu'on en pense sur SensCritique

J'espère que tu Crèveras la Prochaine Fois est un film fort qui parle des troubles émois et des amours de l'adolescence pour aboutir à une approche intelligente, émouvante et sensible du harcèlement. Il sera beaucoup question d'amour, de séduction et de désir dans le film avec des personnages qui s'éveillent à des sensations dont ils ne savent que trop peu maîtriser la puissance et les conséquences. Bien loin de tomber dans les archétypes des gentils et des méchants le film de Mihály Schwechtje fera du harcèlement le reflet d'une profonde incapacité à apprivoiser, comprendre, exprimer et vivre ses sentiments. il n-y a pas de méchants cons dans J'espère que tu Crèveras la Prochaine Fois juste une poignée d'adolescent qui veulent aimer et l'être en retour et qui ne savent pas comment s'y prendre, juste des personnages paumés qui se cherchent entre eux et qui tentent par la même occasion de se retrouver de manière intime. Le film traite tous ses personnages avec beaucoup de tendresse et de tact y compris le beau gosse suffisant et populaire qui semble à priori le plus caricatural du film . Même lorsque les sentiments se retrouvent les plus fortement exacerbés et que l'émotion tire des sons plaintif d'un archer sur les veines de ses personnages, le film conserve une forme de douceur cotonneuse très réussie.

Lire la critique complète de Freddy K sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur Outbuster

Décidément, les Hongrois sont très forts lorsqu'il s'agit de parler de l'adolescence actuelle et de ses déboires. Il y a quelques mois, nous vous avions proposé l'incroyable "FOMO" (toujours disponible sur Outbuster) et maintenant nous vous proposons ce que nous considérons comme un vrai petit chef d'œuvre : "J'espère que tu crèveras la prochaine fois" de Mihály Schwechtje, sorti directement en DVD en France l'année dernière chez Damned Films. Au départ, nous avions peur de voir un énième film préventif sur les risques d'internet ou sur le cyberharcèlement... mais ça va beaucoup plus loin que ça. Et il serait dommage de vous en dire plus car il s'agit d'un film vraiment surprenant dans lequel il faut se plonger sans en savoir trop. On vous dira juste que c'est brillant et que son actrice principale, Szilvia Herr, est magnifique.

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Movie hongrois
  • Like: Thriller in love (ou chef d'œuvre)
  • Directed by: Mihály Schwechtje
  • With: Dávid Rácz , Szilvia Herr , Kristóf Vajda , Csaba Polgár
  • Duration: 1h36
  • Movie in VOST

#crise d'ados

#kiss&love

#ça fait peur

#kiss&cry

#au-delà du réel

#ça fait réfléchir

#dramakif

#petit cochon

Why ?
  • Because you like:
  • + L'amour adolescent
  • + Le cosplay
  • + Les pervers
Why not ?
  • Because you do not like:
  • + Les webcams
  • + Les relations à distance
  • + Les films surprenants

warnings

Sex

Our suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)