The immaculate conception of little Dizzle

The immaculate conception of little Dizzle

Space cookies and poisson bleu.

De quoi ça parle ?

De mystérieux cookies ont une fâcheuse tendance à rendre enceint(e)s ceux qui les mangent. Une équipe de nettoyage constituée d'hurluberlus, tous plus ou moins complètement tarés, en fait la drôle et pourtant angoissante découverte...A leur dépends.

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...] "The Immaculate Conception of Little Dizzle" has a fascinating storyline that mixes drama and comedy, as do most top quality indies. But it almost manages to create a new genre - one part stoner comedy, one part political thriller, one part horror and many parts that ultimately result in a cinematic mindf*ck.

Lire la critique complète de Larry-411 sur IMDB

Voir la fiche du film sur IMDB

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...] Une comédie loufoque avec un mec - Dory - catho/muslim/juif/bouddhiste - un type qui se cherche, à Seattle en même temps, tu ne dois avoir que ça à faire, te chercher... - qui fouille dans des poubelles pour en bouffer des cookies génétiquement modifiés, space cake ultime, tombant enceint d'une forme de vie - une sorte de poisson-schtroumpf - ou quand Enter the void rencontre Trainspotting, croisement improbable entre Kevin Smith, Larry Cohen et Michel Gondry (sans les cartons).[...]

Lire la critique complète de DjeeVanCleef sur SensCritique

Voir la fiche du film sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...] THE IMMACULATE CONCEPTION OF LITTLE DIZZLE est avant tout un méchant délire bougrement sympathique, tant sur le fond que sur la forme. Aussi absurde que subtil, le film de David Russo est un très bon exemple de ce que le cinéma indépendant américain est à même de nous offrir avec de l'imagination et du talent.

Lire la critique complète de Christophe Lemonnier sur Devil Dead

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...] Toute cette mascarade aura aussi permis à la distribution et à Russo lui-même de faire un premier pas dans le long-métrage et de signer une oeuvre jeune d’esprit, mais si riche en énergie qu’elle fait état de la passion pour un cinéma de stoner bien plus pernicieux et attrayant que les dernières tentatives - celle de David Gordon Green avec Pineapple Express en tête de liste - qui faisaient du genre un recyclage des gags pince-sans-rire typiques en apportant aux délinquants du cinéma un potentiel tout juste comique. The Immaculate Conception of Little Dizzle est, par contre, justement immaculé de substances illicites, éloigné des facilités cinématographiques contagieuses du nouveau cinéma indépendant américain. Servi par ses batifoleries, on comprendra Russo alors qu’il termine son film par le même dispositif qui l’aura ouvert. « Fuck you » ouvrait la parade, « I’m sorry » la ferme avec un Dory mature qui regarde vers l’avenir que lui offre l’océan lointain rempli de messages en bouteilles et de poissons azurs et radioactifs.

Lire la critique complète de Matthieu Li-Goyette sur Panorama Cinema

Voir le film

WTF ?

  • Film américain
  • Genre : Good trip
  • Réalisé par : David Russo
  • Avec : Marshall Allman, Melissa D. Brown, Jay Wesley Cochran
  • Durée : 1h38
  • Film en VOST

#au-delà du réel

#nanarschisme

#no brain no pain

#punks not dead

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Les voyages en Absurdie
  • + Les cookies
  • + Les poissons rouge bleus
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Partager les sanitaires
  • + Les fantasmes
  • + Les acteurs engagés

Avertissements

SexDrug

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)