Lords of chaos

Lords of chaos

Black metal et white trash

De quoi ça parle ?

Dans le climat beaucoup trop apaisé de la Norvège des années 1990, Euronymous fonde le groupe Mayhem et devient l’épicentre de la nouvelle scène black métal norvégienne. Sa rencontre avec Varg Vikernes, l’homme derrière le projet musical Burzum, va précipiter les membres de son cercle dans une surenchère criminelle.

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Most importantly, Åkerlund executes a somewhat remarkable feat in that the audience finds itself sympathizing with the characters despite all of the arson and bloodshed. As with Scorsese's Goodfellas, we find ourselves rooting for some rather despicable figures. Perhaps, I would be tempted to call the phenomenon "Stockholm Syndrome" but for the fact that the film takes place in Oslo. Regardless, this pic will please metal fans and outsiders alike. {...} NDLR: critique complète en anglais.

Lire la critique complète de Noel Lawrence sur Screen Anarchy

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Alternant entre une ironie mordante et légère à la limite du ridicule et une forme de violence glaciale et incompréhensible, le cinéaste crée de nombreuses ruptures de tons très bien pensées. Le spectateur est régulièrement cueilli après une scène drôlatique par une scène sidérante, et cet effet de contraste saisissant permet à Lords of Chaos d'asséner quelques douloureux uppercuts. {...}

Lire la critique complète de Lino Cassinat sur écran large

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Plus qu’un simple biopic, Åkerlund parvient à s’approprier les codes du genre pour livrer un témoignage à la fois touchant et glaçant sur l’âge d’or du black metal norvégien. Lords of Chaos est une œuvre brute et brutale, secouant autant qu’elle fait rire. Le réalisateur nous offre une plongée de deux heures au cœur du mouvement, sublimée par une mise en scène minutieusement orchestrée. Récit intime et ultra-violent, ce biopic pour le moins osé réussi tous ses paris, et marque les esprits sans tomber dans le piège du docu-fiction ou du film musical. On aime et on en redemande !

Lire la critique complète de Jade Vincent sur Fais pas genre !

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

{...} Le film raconte un fait divers assez sordide et violent qui ne va pas améliorer du tout l'image du métal (meurtres, églises brûlées, idéologie malsaine). Mais en même temps, on aime une musique dont l'image a de toutes façons toujours été mauvaise, alors, on s'en fout ! A voir absolument pour tout fan de metal, surtout ceux qui étaient ado début 90 comme moi.

Lire la critique complète de God Zilla sur SensCritique

Voir la fiche du film sur SensCritique

Voir le film

WTF ?

  • Film norvégien
  • Genre : Chronique sanglante
  • Réalisé par : Jonas Äkerlund
  • Avec : Emory Cohen, Rory Culkin, Sky Ferreira
  • Durée : 1h52
  • Film en VOST

#crise d'ados

#punks not dead

#zik en fond

#ça fait peur

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + La musique qui s'écoute fort
  • + Le cuir
  • + Les faits divers
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Le maquillage
  • + Le blasphème
  • + Allumer le feu

Avertissements

ViolenceSexDrug

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)