unjust

En ce moment, ESSAI GRATUIT SANS CB avec le PASS 0€

The unjust

Ripoux contre ripoux

De quoi ça parle ?

Hautement médiatisée, l'affaire d'un tueur en série est en pleine impasse alors que la police a officieusement tué le seul suspect. Pour en terminer avec l'enquête, un haut gradé demande à un capitaine, dont la carrière se traîne, d'inventer le parfait coupable. Mais sur son chemin, il croisera un procureur acharné, corrompu jusqu'à la moelle et un mafieux très retors....

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Le réalisateur de The City of violence et le scénariste de J'ai rencontré le diable s'associent pour ce thriller, présenté dans les plus grands festivals (Berlin, Fantasia, Beaune, L'étrange etc.), confrontant un flic, un caïd et un procureur...Tous plus véreux les uns que les autres. Le pays du matin calme prouve ainsi une nouvelle fois que sa sérénité matinale n'est qu'une façade dissimulant un univers de corruption où la présomption d'innocence ne peut résister à quelques tabassages guillerets. Maîtrisé, rythmé, efficace avec une bonne dose d'humour noir, The Unjust nous a tenu en haleine jusqu'à son twist final que nous vous révélerons contre un abonnement à Outbuster.

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Parfaitement coréen dans ses personnages qui exagèrent sans cesse, le scénario se permet de partir un peu dans tous les sens en présentant les ficelles de la corruption qui ronge le système judiciaire coréen. Le film porte sur les conséquences des choix fait par les différents parties et l'ensemble est parcouru par un humour parfois grinçant qui a tout à fait fonctionné avec moi. Certaines scènes sont irrésistibles. Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, il n'y a pas de gore et si peu d'action dans The Unjust, le rythme est d'ailleurs peu soutenu et c'est surtout les facéties de tout ce beau monde qui permet au film d'intéresser le spectateur. Il n'y a au final pas vraiment d'enjeux si ce n'est le sort de personnages assez froids et distant du spectateur. Le réalisateur ne tente pas de nous les rendre sympathique mais livre un film au final assez léger. Pour ma part, ça ne m'a pas du tout dérangé. Les meilleurs baffes sont définitivement coréennes avec ici quelques magnifiques exemples au milieu de tabassages souvent second degré. Pour finir, la réalisation est très bonne, multipliant les idées comme souvent dans les films du pays et le combat du film est très bien chorégraphié. Techniquement, c'est super ! Un film parfait pour se détendre si l'on aime l'humour noir, l'exubérance coréenne et qu'on reste exigeant au niveau technique.

Lire la critique complète de baje sur SensCritique

Voir la fiche du film sur SensCritique

Voir le film

WTF ?

  • Film coréen
  • Genre : Thriller gigogne
  • Réalisé par : René Sampaïo, Ryoo Seung-Wan
  • Avec : Hwang Jung-min, Ryoo Seung-Bum, Yu Hae-Jin
  • Durée : 1h59
  • Film en VOST
Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Les thrillers coréens
  • + Les coupables innocents
  • + The city of violence
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + La justice pour personne
  • + Les casquettes
  • + J'ai rencontré le diable

Avertissements

ViolenceDrug

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)