kingofpigs

En ce moment, 1er mois gratuit Je m'abonne

The King of Pigs

The King of Pigs

A l'école de la violence

De quoi ça parle ?

Alors que son entreprise a fait faillite, Kyeong-min, la trentaine, tue sa femme sans réfléchir. Masquant sa colère, il cherche à renouer contact avec son ancien camarade de collège Jong-seok. Ce dernier travaille maintenant en tant que nègre pour une autobiographie, mais il rêve d'écrire son propre roman. Pour la première fois en 15 ans ils vont se rencontrer. Kyeong-min et Jong-seok cachent l'un à l'autre leurs situations actuelles et commencent à parler de leurs journées passées ensemble à l'école...

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...]Comme s’il était besoin de le préciser, nous ne sommes clairement pas devant un dessin animé pour enfants, pas même à double niveau de lecture : c’est clairement une œuvre d’adulte à la sécheresse, la violence et la noirceur secouantes. L’animation elle-même, stricte, expressive, et peu détaillée plonge dans un univers obtus et enragé, auprès de personnages dont l’enfance n’a rien d’un paradis, brimée, comme cela existe dans toutes les cours de récréation, par les plus forts, les mieux organisés, les plus vieux. Et ce, avec une cruauté, n’épargnant ni la honte, ni l’intégrité physique (entre les coups et les attouchements humiliants) qui peut volontiers choquer n’ayant pour personnage « que » des enfants ».[...]

Lire la critique complète de Alexandre Santos sur Fais pas genre !

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Ce film s’inscrit dans la lignée des films d’animations coréens. La violence est exacerbée par le trait radical du dessin. Un film troublant qui semble déranger par sa radicalité mais qui dénonce avant tout un système gangrené où les valeurs prônées sont la toute puissance, l’argent et la possession, et enfin la superficialité des apparences. L’émotion et la violence dont ce film est empreint ne sont ici présentes que pour alimenter cette fable sur les luttes sociales.

Lire la critique complète de agnessalson sur SensCritique

Voir la fiche du film sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Radicale, sans concession, une oeuvre qui dépeint une société coréenne figée dans un système de classes dont on ne peut s'extraire que par la violence. Une véritable claque dans laquelle s'expriment déjà la maîtrise d'une écriture ciselée et d'une mise en scène extrêmement précise de Yeon Sang-Ho, le réalisateur du fameux Dernier train pour Busan. Présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2012, The king of pigs marque les débuts d'un grand réal et vous permet, enfin, de savoir si faisiez partie des "élèves chiens" ou des "élèves porcs" quand la cour de récréation était encore un territoire à conquérir.

Voir le film

WTF ?

  • Film coréen
  • Genre : Animation coup de poing
  • Réalisé par : Yeon Sang-ho
  • Avec : Yang Ik-June, Oh Jung-Se, Kim Hye-na
  • Durée : 1h37
  • Film en VOST
Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Les dessins marqués
  • + L'animation pour adulte
  • + Les sujets de société
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Le bullying
  • + Le collège
  • + Les flashbacks

Avertissements

Violence

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)