Cold Fish
Cold Fish

Cold Fish

Aquarium et meurtres en série

De quoi ça parle ?

Shamoto tient une boutique de poissons tropicaux. Sa deuxième femme ne s’entend guère avec sa fille, Mitsuko, et cela lui fait peur. Un jour, prise en flagrant délit de vol dans un supermarché, Mitsuko va trouver en la personne de Mr Murata un sauveur mais aussi un homme exerçant le même métier que son père à grande échelle. Il poussera même la bonté jusqu’à lui offrir un travail dans son magasin. L'intérêt de Mr Murata ne s'arrête pas là et Shamoto devra bientôt réagir s'il ne veut pas que sa vie se transforme en enfer...

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Prix de la critique lors d'un des derniers festivals du film asiatique à Deauville (2011), cette oeuvre est la raison d'être d'Outbuster: une vraie claque puissante, perturbante, enrichissante, divertissante, réjouissante...Et qui mérite largement une exposition beaucoup plus importante que celle dont elle a disposée et dispose encore aujourd'hui. Un thriller acide et démoniaque du maître japonais Sono Sion, tiré d'un fait divers qui a bouleversé le Japon. Amateurs de second degré, manipulations et poissons rouges, soyez les bienvenus !

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

Bien que le cinéma ne fasse appel qu'à deux de nos sens, certains longs-métrages sortent tellement des tripes qu'ils laissent un goût amer dans la bouche et une sensation tenace de crasse sur la peau. Un conseil, faites comme moi : n'allez pas voir la bande-annonce ni la moindre photo, découvrez le film en profane, l'esprit vierge et les nerfs bien accrochés. Filmé à hauteur d'un homme dévoré par la peur, Cold Fish est un poème macabre au nihilisme sans retour. Et c'est bien ce qui le rend aussi puissant.

Lire la critique complète de Fritz_the_Cat sur SensCritique

Voir la fiche du film sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur rating.site.name

[...]La vraie grande classe de Sono Sion, c’est de parvenir à nous faire bouffer de la bidasse sanguinolente, de la psychose sociale et de la barbarie hystérique sans jamais vraiment faire de la claustrophobie de sa mise en scène quelque chose de désagréable pour le spectateur – à condition que celui-ci ne soit pas trop prudasse non plus. Il y a toujours là, dans l’image, le montage et le jeu de quoi régaler le cinéphile exigeant et l’esthète amoral (le vrai, donc) sans basculer dans la série B cradingue, que le réalisateur adore pourtant au plus haut point. Même dans sa dernière partie, qui peut sembler partir complètement en freestyle, on se situe dans une idéologie visuelle du massacre au scalpel, où les coups de sang donnent la chair de poule plus que la gerbe, comme pour souligner que, même si la déshumanisation peut revêtir des apparences radicalement opposées, sa substantifique moelle n’en demeure pas moins inchangée. Mort ou vif, cuit ou cru, un poisson reste un poisson.[...]

Lire la critique complète de Julien Di Giacomo sur Ciné-Asie

Voir le film

WTF ?

  • Film japonais
  • Genre : Thriller lunatique
  • Réalisé par : Sion Sono
  • Avec : Megumi Kagurazaka
  • Durée : 2h26
  • Film en VOST
Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Le chaos total
  • + La famille malmenée
  • + L'humour noir
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + Les cris de fou
  • + Les poissons exotiques
  • + La haine

Avertissements

ViolenceSex

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)