Wild Virgins
placeholder

Wild Virgins

Marvel mes couilles

placeholder

What is it about ?

Nous vous laissons lire ce résumé parfait écrit pour le BIFFF : « Poser la question du développement durable sans parler de l’explosion démographique, ça n’a aucun sens ! » Voilà le cri d’alerte récemment lancé par l’ancien président Sarkozy. Et il a raison, pour une fois ! Mais pour faire des enfants et niquer la terre, il faut d’abord tremper son biscuit. Mettre sa plume dans l’encrier. Rentrer la voiture au garage. Piquer l’ail dans le gigot. Visiter la Bat cave… Et s’il y a bien un peuple qui a le sens du sacrifice pour ça, ce sont les Japonais. Paraîtrait même qu’un quart d’entre eux n’a jamais planté son javelot après trente ans ! À 29 ans, Mikio Hoshimura ne déroge pas à la règle. Fonctionnaire incompétent dans une boîte d’assurances, Mikio n’a aucune vie sociale, pas de petite amie et des tonnes de mangas pour lui tenir chaud en hiver. Mais, à la veille de ses trente ans, notre puceau forcené a la mauvaise idée de défendre la belle Akiyama, harcelée par ses collègues en rut et passablement bourrés. Et, si Mikio pense que son geste héroïque va lui permettre d’enfin glisser sa lasagne au four, il a tout faux : un babouin débarqué de nulle part vient lui sauver la mise, tandis que ses yeux se transforment soudainement en rayons dévastateurs. Hé ouais, parce qu’à trente piges, si on n’a toujours pas crémé le gâteau, on devient un superhéros au Japon. Ça permet de tirer des coups autrement et d’en tirer un scénario complètement foutraque, où l’autodérision gicle sur tous les plans !

Ce qu'on en pense sur Outbuster

Une ode aux losers, un film de super-héros complètement barré, une comédie potache dans la lignée de "40 ans toujours puceau"... Très difficile de coller une étiquette à "Wild Virgins" tant il bouscule les codes que ce soit ceux de la comédie ou du film de super-héros. Un film qui peut vous faire rire aux éclats, puis vous émouvoir en une fraction de seconde. "Wild Virgins" est un ovni très bien écrit, drôle, parfois touchant, parfois foutraque mais toujours surprenant. Une vraie pépite !!!

Ce qu'on en pense sur Asian Movie Pulse

Kenichi Ugana directs an ode to losers, which uses its rather absurd and full of gags humor to also make some rather pointy social comments. The way society treats those the majority perceives as losers is the most central one, but the story also deals with white-collar “politics”, the obsession with deeming unusual people as perverts and the difficulties of forming a relationship in contemporary Japan.

Lire la critique complète de Panos Kotzathanasis sur Asian Movie Pulse

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Movie japonais
  • Like: Fantasme Geek
  • Directed by: Kenichi Ugana
  • With: Makoto Tanaka , Hinako Sano , Tateto Serizawa , Tomoya Maeno
  • Duration: 1h43
  • Movie in VOST

#petit cochon

#kiss&love

#no brain no pain

#zygomatik

#bourpifs

#cartooneries

Why ?
  • Because you like:
  • + Les figurines
  • + La fourrure
  • + Les super-héros
Why not ?
  • Because you do not like:
  • + Les collègues de boulot
  • + Cracher du sang
  • + Les puceaux

warnings

ViolenceSex

Our suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)