Lowelife-love
placeholder

Lowlife Love

Cinéma, Ô monde de merde

placeholder

De quoi ça parle ?

39 ans, toujours chez maman. Tetsuo a peut-être goûté au succès avec ses films il y a quelques années, mais aujourd'hui c'est un réalisateur déchu. Accro au sexe et fauché, il n'hésite pas à exploiter amis et famille, ainsi que les élèves de son école de comédiens. Bref, un homme de vertu. Arrivent alors deux nouveaux : Minami, avec un potentiel d'actrice, et Ken, brillant scénariste. Le combo parfait pour donner à Tetsuo l'occasion de se lancer dans un nouveau projet et renouer avec sa plus profonde des addictions : le cinéma.

Ce qu'on en pense sur Outbuster

LOWLIFE est le huitième long métrage de Eiji Uchida, réalisateur la série Netflix "The Naked Director". Cette comédie noire dessine une satire des bas-fonds de l'industrie du cinéma. Sous des airs comiques, ce sont des personnages tragiques et pathétiques qui habitent le film. Ils aiment, mais ne sont pas aimés en retour, ils utilisent, trompent, manipulent les autres pour arriver à leur fin. Mais dans le fond une chose les unit : ils sont accros et amoureux du cinéma. Un univers plein de cynisme et des protagonistes qui transpirent le vice et l'opportunisme jusqu'au bout des ongles. Ode ou critique du 7ême art ? Probablement les deux en même temps car après tout, "faire du cinéma c'est comme tomber amoureux d'une pute ingrate. On ne peut plus vivre sans elle alors autant continuer."

Ce qu'on en pense sur Rotten Tomatoes

"Certes, ce film était assez génial et vous a donné l'impression d'être frappé. Chaque fois que Lowlife Love vous touche, vous vous sentez légèrement sale. Telle était, sans aucun doute, pleinement l'intention."

Lire la critique complète de Ard Vijn sur Rotten Tomatoes

Ce qu'on en pense sur Letterboxd

Si vous êtes un cinéphile, à quelque titre que ce soit, vous voudrez que les événements qui se développent dans ce film ne soient pas vrais mais, d'une manière ou d'une autre, au fond de votre esprit, vous penserez que c'est exactement la partie du cinéma que vous détestez. . Il s'agit d'une analyse extrêmement cynique de l'industrie cinématographique indépendante sous-jacente, des films sans budget, de l'environnement, je crois que l'art peut s'épanouir ... et puis ce film arrive, où la vérité surgit, nous montrant que "tout le monde dans cette industrie est rusé, sale et amer ... et ennuyeux " C'est un film sombre avec très peu de lueurs d'espoir qui s'éteignent presque immédiatement. Cela vaut vraiment la peine d'être regardé.

Lire la critique complète de MattersNot sur Letterboxd

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Film japonais
  • Genre : Comédie dramatiquement satirique
  • Réalisé par : Eiji Uchida
  • Avec : Shûgo Oshinari, Masato Arai, Kiyohiko Shibukawa
  • Durée : 1h50
  • Film en VOST

#dramakif

#petit cochon

#kiss&love

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + L'industrie du cinéma
  • + Les producteurs roublards
  • + Les sentiments refoulés
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + La direction d'acteur
  • + Les opportunistes
  • + les films fauchés

Avertissements

ViolenceSex

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)