Ivana La Terrible
placeholder

Ivana La Terrible

Moi, Ivana, 34 ans, artiste et névrosée

placeholder

De quoi ça parle ?

Ivana est une actrice serbe qui vit et travaille à Bucarest. Des problèmes de santé l’incitent à aller passer l’été sur l’autre rive du Danube, dans sa ville natale de Klodovo. De nombreuses rumeurs la conduisent au bord d'une dépression nerveuse. Sa famille est là pour la soutenir dans cette épreuve.

Ce qu'on en pense sur SensCritique

Il est souvent surprenant de découvrir ce genre de cinéaste développer leurs conflits intérieurs, au premier degré. Ivana Mladenovic ne cache pas son envie d’autofiction, jusqu’à insérer le brin authentique de sa crise existentielle. Et c’est à partir de là qu’une partie des spectateurs pourraient, à juste titre, relâcher leur attention pour un sujet qui ne les concerne pas et qui ne les immerge évidemment pas. Il faudra ainsi considérer tout le contexte de ce projet qui a ramené cette réalisatrice sur sa terre natale, car il y a du vrai dans cette thérapie made in Kladovo. Ce retour aux sources devient intemporel dans l’esprit d’une femme qui cherche inévitablement à briser la barrière entre la réalité et ce qu’elle perçoit. L’écart n’est pas si mince que cela et il est donc étonnant de découvrir comme un drame, répété et retravaillé, s’est transformé en une comédie légère et absurde.

Lire la critique complète de cinememories sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur FilmThreat

Ivana Mladenović is not only brilliant behind the camera but in front of it as well. She understands the story she wants to tell, and her performance drives it. Equally important is her direction to her amateur cast and her ability to get what she needs from them. My favorite moments are between Ivana and her ex-boyfriend and girlfriend artist/singer Anca Pop. The two are odd yet engaging people. The boyfriend wears the weirdest close from the 90s and could care less about Ivana’s drama. Hilarious is the moment when Anca Pop is meeting with the real mayor and city council of Kladovo and wants to discuss the upcoming Clitoris Festival, that she wants to organize in partnership with the town. In World Cinema, there’s this fear that stories from other countries and cultures just do not translate. It’s not true. The human experience is global. It’s the context that changes. Family is family across the world, and the fights and familial bonds are all the same. Ivana The Terrible is an incredible relatable film. It can drag at moments, but Ivana Mladenović captures real moments with those close to her as they drudge up their old s**t, which ultimately transforms this into a charming movie in the end.

Lire la critique complète de Alan Ng sur FilmThreat

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Film serbe
  • Genre : Tranche de vie
  • Réalisé par : Ivana Mladenović
  • Avec : Ivana Mladenović, Andrei Dinescu, Anca Pop
  • Durée : 1h28
  • Film en VOST

#crise d'ados

#kiss&love

#kiss&cry

#au-delà du réel

#docs en stock

Pourquoi ?
  • Parce que vous aimez :
  • + Aller chez le médecin
  • + Les engueulades
  • + Le clitoris
Pourquoi pas ?
  • Parce que vous n'aimez pas :
  • + La famille
  • + Les sacs Eastpack
  • + Les musées

Avertissements

Tout public

Nos suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)