FOMO
placeholder

FOMO

Jeunes et (très) cons

placeholder

What is it about ?

Gergö et ses amis aiment trois choses : faire la fête, le sexe et leur nombre de vues sur YouTube. Une nuit, lors d'une fête, Lilla est victime des garçons. Un défi devient incontrôlable et la vie des jeunes change à jamais du jour au lendemain.

Ce qu'on en pense sur SensCritique

FOMO: Fear of Missing Out est un film terrifiant et malaisant mais c'est surtout un grand film tout court qui choisit de bousculer les spectateurs pour mieux les interpeller. Si vous aimez le cinéma qui vous caresse dans le sens du poil pour vous divertir et vous endormir passez votre chemin, si vous n'avez rien contre une bonne grosse baffe dans la gueule de temps en temps alors je vous conseille de passer un très bon mauvais moment devant ce film.

Lire la critique complète de Freddy K sur SensCritique

Ce qu'on en pense sur Outbuster

Selon notre ami Wikipédia : "Le syndrome FOMO (de l’anglais : fear of missing out, « peur de rater quelque chose ») ou anxiété de ratage est une sorte d'anxiété sociale caractérisée par la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque donnant une occasion d'interagir socialement." Une angoisse qui s'est accentuée depuis l'invasion des smartphones qui a transformé le monde en une photo d'Antoine Geiger. Beaucoup de jeunes ont grandit avec la nouvelle technologie, pour le meilleur et pour le pire, et transforment leur vie en une sorte de télé-réalité mise à disposition sur YouTube ou Tik Tok. Certains sont très imaginatifs, drôles et intelligents, tandis que d'autres sont juste débiles. Et ce sont de ces derniers dont on parle dans le film du jeune réalisateur de 27 ans, Attila Hartung ; de jeunes mecs qui se croient intelligents, mais qui se comportent comme des teubés et se croient assez intéressants et drôles pour filmer tous leurs défis à la con. Dont un défi qui est en fait un dérapage total qui transforme le film en une sorte de traque nocturne dans Budapest qui fait écho à "Kids" de Larry Clark. Le film de Hartung est audacieux, prenant, par moment révoltant, mais jamais voyeuriste. Son film n'est pas tellement un commentaire sur le dérapage qu'il aborde, mais plutôt sur ce qui a amené son protagoniste vers ce dérapage. Au départ, nous avions peur de voir un film moralisateur qui condamne la nouvelle technologie, mais ce n'est pas le cas. Dans "FOMO", la victime est quasiment invisible ; ici, nous épousons le point de vue du coupable et nous nous demandons qui il est, pourquoi il a fait ça, qu'est-ce qu'il fait avec cette bande de débiles. Mais Hartung réalise le miracle de ne pas avoir fait un film pour psychologues de comptoir. Au cours de son film, il n'oublie pas de nous rappeler que même si la nouvelle technologie peut nous inciter à commettre plus de conneries pour gagner en popularité sur les réseaux sociaux, c'est bien l'humain qui est à l'origine de chaque geste. "FOMO" est un film sur la notion de "responsabilité" qui fait l'effet d'un coup de poing en pleine face.

Voir le film
Partager
Ajouter aux favoris ( bientôt ! )

WTF ?

  • Movie hongrois
  • Like: Drame génération Z
  • Directed by: Attila Hartung
  • With: Pokorni Ábel , Bouquet Gergely , Panna László , Yorgosz Goletsas
  • Duration: 1h33
  • Movie in VOST

#crise d'ados

#kiss&cry

#dramakif

#ça fait peur

#heartbeat

#ça fait réfléchir

Why ?
  • Because you like:
  • + Les claques
  • + La traque
  • + Les ponts
Why not ?
  • Because you do not like:
  • + Les jeunes
  • + Les YouTubeurs
  • + Les sales cons mysogines

warnings

ViolenceSex

Our suggestions

(Fondées sur un algorithme très sophistiqué que même Netflix nous envie : le hasard)